CACHER

Votre Florence

Le Corridor de Vasari
Le Corridor de Vasari (Corridoio Vasariano, en italien) fut construit en seulement 5 mois par Giorgio Vasari, commandité par Cosme Ier de Médicis à l'occasion des noces de son fils François avec Jeanne d'Autriche.

  • INFO
  • Le Corridor est un passage couvert et surélevé reliant le Palazzo Vecchio au Palais Pitti, passant par la Galerie des Offices et traversant l'Arno. Il fut construit dans le but de permettre aux grands-ducs de se déplacer d'un palais à l'autre sans devoir descendre dans la rue. En outre, il permettait à la famille Médicis de fuir sans être vue en cas de révolte. Le marché aux viandes qui se tenait sur le Ponte Vecchio fut même déplacé pour ne pas déranger la famille des grands-ducs par son odeur. Le Corridor représentait le symbole du pouvoir des Médicis.
    De nos jours, on peut y admirer les oeuvres d'art de la Galerie des Offices, bien que certaines aient été endommagées par les bombardements de la Seconde Guerre Mondiale, par la catastrophique inondation de 1966, ou par la bombe de la rue Georgofili en 1993. Sa collection comporte des peintures italiennes du XVIIème et du XVIIIème siècle, et la plus grande collection d'autoportraits au monde.
    Le parcours du musée débute à la Galerie des Offices et se termine au jardin de Boboli, où se trouve la Grotte de Buontalenti.
    Pendant la construction du Corridor qui prévoyait l'abattement de la tour des Manelli, Vasari fut obligé de créer un bypass autour de cette tour médiévale à cause du refus de la famille Manelli de voir sa tour abattue.
    On raconte qu'en 1939, Hitler vint à Florence et fut favorablement frappé par la beauté du Ponte Vecchio et du Corridor de Vasari, et que c'est la véritable raison pour laquelle le pont ne fut pas bombardé par les nazis.
    Après avoir traversé l'Arno, le Corridor passe par l'église Santa Felicita où un balcon était réservé à la famille Médicis afin d'assister à la messe sans devoir se mélanger au peuple.